Ambre Longe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ambre Longe

Message par Ambre le Dim 18 Oct - 22:56

Nom : Longe
Prénom: Ambre
Age : 25 ans.

Histoire :
-Je ne pourrai te conter, mon ami, le nombre de combat et de monstres que j'ai rencontré au cours de ma vie. Mon histoire n'est guère plus intéressante que celle d'un palefrenier de bas étage qui a passé sa vie à accomplir sa dure tâche, un mal de dos plus fort chaque jour. Il en va de même pour moi, si ce n'est que mon outil tranche et tue. Je suis une succube,vampire,louve et ange déchue, selon le blanc manteau, une amie des lanciers du soleil.

Ma vie, je ne la voue qu'à la mort. Mon sabre est jusque là ma seule confidente. Elle ne m'a encore jamais trahi, et le jour où je faiblirai, je ne serrai plus digne de la porter. Ma vie à commencé avec elle, et elle se terminera sur le champ de bataille, l'arme au poing. Je suis née à Ascalon. Ma mère est morte en me mettant au monde, et mon père a été emporté par le chagrin de cette perte devenant fou de rage et défoulent sa colère sur le jeune être que jetait a cette époque. C'est ma tante,Apolline, qui m'a recueillie dans sa maison perdue dans la foret. Là bas, j'ai appris ce qu'étais le combat, la force, et la technique. Apolline, autrefois bonne et généreuse, était mon maître d'arme. C'elle qui me donna ma première lame. A sept ans déjà, j'accompagnais Mhenlo et Thom dans des missions d'excurssion entre Ashford et Ascalon. Sept année plus tard, on disait de moi que j'étais une jolie jeune demoiselle, avec des formes peuvent faire tourner la tête a n'importe qu'elle homme.

Je prenais (du a mon coté de succube) un malin plaisir a faire tourner la tête aux hommes;a faire chavirer leur cœur pour un soir.

J'avais forgé ma lame. Un sabre, aussi fin que la feuille d'un arbre d'automne, et plus résistante que la pierre. Le sang coula, et les rires fusèrent. Je suis folle, mais j'arrive à me contrôler. Imaginez, à quatorze ans, ma schizophrénie indomptable. Et ma vie s'écoulait tranquillement, mouvementé par quelques patrouilles en territoire inconnue, de l'autre côté du rempart.

Lorsque que j'eut seize ans, quatre hommes me prirent au dépourvu et se mirent à déchirer mes habits, dans une petite ruelle à l'entrée des Catacombes. Le premier n'eut pas le temps de fermer les yeux, le deuxième n'en eu pas la possibilité vu la vitesse de mon revers qui lui arracha les deux globes. Le troisième n'était plus bon à se reproduire, dépecé de ses bourses, et le quatrième eut de la chance de pouvoir s’enfuir quand je revis ce pervers, et que je lui assénais deux coups de marteau sur les fesses, lui brisant à jamais le coccyx .

Malheureuse pour moi, l'homme porta plainte pour coup et blessure, n'ayant pas de preuve qu'il eu voulue me violer, je me fis radier de la ville a jamais. Je partit solitaire, cherchent un endroit ou vivre. Je dus marcher des jours, des mois, me nourrissent des hommes que je rencontrait sur mon chemin. Je trouva un manoir; j'y vécue pendant plus d'une année. Quand je pris la décision de partir une semaine aux îles Auckland situées au sud de la Nouvelle-Zélande, ces îles sont pour la plupart pratiquement déserte car elles n’ont pas d’habitants, je voulais oublier tout mes problèmes; mais lorsque je fus arriver sur l'île, une bande de voleur qui, me prenant au dépourvue, m'obligère a rester sur l'île. Ils m'enfermèrent dans une grotte pendant plus de sept ans, les plantes et autres racine qui recouvrais les parois de la grotte finir par fusionner avec mon corps, cette force me permit de  sortir enfin de cette grotte et de revoir la lueur du jours, je partit alors de cette île de malheur pour enfin retrouvais les personnes qui compte pour moi.
avatar
Ambre
 
 

Messages : 1
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 15
Localisation : Moselle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum